Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2010

L'Univers du Midi - 8 - Le Petit

Les habitants de la planète Pantha sont menacés : leur système solaire est menacé de disparaître. Aussi lance-t-on l'opération « Arche », supervisée par Leonid Gorbovski. Un vaisseau d'exploration, commandé par le capitaine Guennadi Komov, se pose sur un monde a priori accueillant. Aussitôt met-on en place une zone de sureté biologique absolue, et Stas, le narrateur du roman Le Petit (Малыш, publié en 1971 dans la revue Avrora) peut alors lancer ses cybers au travail : à charge pour eux de commencer à construire une base.


896

Mais ce monde qui semble pacifique – on n'y trouve que de la végétation – n'est pas si désertique que cela. Des phénomènes étranges commencent à se produire, troublant le travail des robots. Certains membres de l'équipage, dont Komov, semblent être victimes d'hallucinations. La source de ces phénomènes a tout l'apparence d'un enfant, humain, et qui peut donc pénétrer à volonté dans le vaisseau, puisque ses mesures de protection n'empêchent le passage que des créatures non-humaines.

On finit par trouver l'épave d'un vaisseau, dont les deux seuls passagers, un couple, sont vite identifiés dans les archives : leur engin a disparu alors qu'ils n'avaient pas d'enfant, et ils semblent être morts dans le crash. D'où vient donc le « Petit » ? Et quels sont ses pouvoirs réels ?


Strougatski18.jpg

Dans ce court et efficace roman, qui entraine le lecteur dans un bain d'étrangeté, les Strougatski reviennent une fois encore à leur thématique favorite : celle du contact entre deux cultures. Mais jusqu'ici, dans le cadre de l'Univers du Midi, à une seule exception près (une nouvelle des Revenants des étoiles), il n'a été question que de contacts entre deux humanités, généralement au moyen de l'extraction d'un représentant de l'une des deux vers l'autre. Avec Le Petit, les deux frères changent d'optique et abordent un problème complexe : que se passerait-il si un enfant humain était élevé sans la moindre connaissance de ce qu'est l'Humanité, par des entités extraterrestres qui nous sont radicalement différentes, tant mentalement que physiquement ? Cet enfant pourrait-il encore être considéré comme humain ?

Les Strougatski en profitent donc pour revenir sur la question des enfants sauvages, et si l'on sait maintenant que la plupart des cas connus étaient en fait, soit des autistes, soit des faux, il n'en reste pas moins que ce phénomène a longtemps passionné, tant les psychologues, que les éthologues, et tout simplement ceux qui se sont posé la question « qu'est-ce qu'être humain ? » A ce titre, ils n'apportent pas de réponse particulière, préférant explorer, ou plutôt tenter d'explorer, l'autre culture. Et pour le coup, Le Petit est le pendant littéraire de la peinture du biélorusse Nikolaï Nedbaïlo, Le Jour du premier contact (1973, voir notre port-folio dans Dimension URSS):


1294355408.jpg

Des humains, tous petits, et des extraterrestres indescriptibles, insaisissables, et probablement incompréhensibles. En cela, il préfigure largement un autre de leurs romans, extérieur au cycle du Midi : Stalker.

 

Écrire un commentaire