13/08/2011

Les anthologies de SF russe en anglais

 

Sait-on jamais, il se peut que parmi vous, lecteurs de Russkaya Fantastika, il y ait de courageux aventuriers qui souhaitent découvrir un peu plus la science-fiction russe, mais sans connaître un mot de cette langue. La ressource principale est bien entendu en français, et nous nous en sommes fait abondamment l'écho (et ce n'est pas fini), mais il est aussi possible de se tourner vers ce qui a été traduit en anglais. Or paradoxalement, malgré la taille de ses éditeurs et le nombre de lecteurs potentiels, le monde anglo-saxon est à la fois plus riche et plus pauvre que le monde francophone pour ce qui concerne notre domaine. En effet, si les premières traductions paraissent à partir de 1962, il s'agit surtout d'anthologies : seuls les frères Strougatski sont autrement régulièrement publiés, et comme éditeur, seul Macmillan a fait l'effort de créer une collection consacrée à certains classiques de la SF soviétique. Mais les anthologies sont autrement nombreuses et variées, jamais redondantes. Faisons-en le tour.

 

Les éditions anglaises MacGibbon & Kee ont fait paraître deux anthologies :

 

Path Into The Unknown, 1966, MacGibbon & Kee et Pan Books (rééd. 1968 chez quatre éditeurs différents)

Préface de Judith Merril (parfois absente dans certaines éditions), nouvelles d'Arkadi et Boris Strougatski, Sever Gansovski, Vladislav Krapivine, Ilya Varchavski, Guennadi Gor, Anatoli Dneprov

 

C. G. Bearne, Vortex. New Soviet Science Fiction, 1970, MacGibbon & Kee et Pan BooksVortex.jpg

Préface d'Ariadna Gromova, nouvelles d'Alexandre et Sergueï Abramov, Artur Mirer, Boris Smaguine, Alexandre Gorbovski, roman d'Arkadi et Boris Strougatski

 

Mais il existe à côté chez divers éditeurs, quelques anthologies indépendantes, dont la plus copieuse est sans doute celle préfacée par Theodore Sturgeon, pour la collection de SF soviétique mise sous son nom chez Macmillan :

 

Theodore Sturgeon, New Soviet Science Fiction, 1979 (rééd. 1980), Macmillan et CollierSturgeon.jpg

Préface de Theodore Sturgeon, nouvelles d'Ilya Varchavski, Kir Boulytchev, Dmitri Bilenkine, Guennadi Gor, Vladlen Bakhnov, Anatoli Dneprov, Vladimir Savtchenko, Mikhaïl Emtsev et Eremeï Parnov, Vadim Chefner

 

Darko Suvin, Other Worlds, Other Seas, 1970, Random House

Préface de Darko Suvin, nouvelles d'Anatoli Dneprov, Nikolaï Toman, Ilya Varchavski, Romain Yarov, Guenrikh Altov, Anton Donev, Josef Nesvadba, Vladimir Colin, Stanislaw Lem

Cette anthologie de SF socialiste (et non seulement soviétique) a partiellement été traduite dans Autres Mondes, autres mers, 1970, Denoël, Présence du Futur.

 

Roger DeGaris, Earth and Elsewhere, 1985, Macmillan

Nouvelles d'Arkadi et Boris Strougatski, Sever Gansovski, Kir Boulytchev, Olga Larionova, Oleg Korabelnikov

 

Mais les deux grands passeurs de la SF soviétique des années 60 et 70 sont indéniablement Mirra Ginsburg et Robert Magidoff, avec trois anthologies chacun à leur actif :

 

Mirra Ginsburg, Last Door to Aiya, 1968, S. G. PhilipsAiya.JPG

Préface de Mirra Ginsburg, nouvelles d'Anatoli Dneprov, Sever Gansovski, M. Grechnov, Vladimir Grigorev, Mikhaïl Emtsev et Eremeï Parnov, Alexandre Polechtchouk, Arkadi et Boris Strougatski, Ilya Varchavski

 

Mirra Ginsburg, The Ultimate Threshold, 1970 (rééd. 1978), Holt, Rinehart and WinstonGinsburg 1.jpg

préface de Mirra Ginsburg, nouvelles de Guenrikh Altov, Gleb Anfilov, Anatoli Dneprov, Vladimir Grigorev, Olga Larionova, German Maximov, Roman Podolny, Igor Rossokhovatski, Vladimir Chtcherbakov, Mikhaïl Emtsev et Eremeï Parnov.

 

Mirra Ginsburg, The Air of Mars and Other Stories of Time and Space, 1976, Macmillan

Préface de Mirra Ginsburg, nouvelles d'Olga Larionova, Valentina Jouravleva, Kir Boulytchev, Sever Gansovski, Vladlen Bakhnov, Mikhaïl Emtsev et Eremeï Parnov, Viktor Koloupaev, Guennadi Gor, Dmitri Bilenkine.

 

Robert Magidoff, Russian Science Fiction, 1964, New York University Press

Préface de Robert Magidoff, nouvelles de Anatoli Dneprov, Valentina Jouravleva, Konstantin Tsiolkovski, Mikhaïl Vassiliev, Vladimir Doudintsev, Ivan Efremov, Vadim Okhotnikov, E. Zelikovitch, Victor Saparine, Alexandre Beliaev

 

Robert Magidoff, Russian Science Fiction 1968, 1968, New York University PressMagidoff1968.jpg

Préface de Robert Magidoff, nouvelles de Guennadi Gor, Igor Rossokhovatski, Roman Podolny, Anatoli Dneprov, Evgueni Voïkounski et Isaï Loukodianov, Kir Boulytchev, Ivan Safronov, Mikhaïl Emtsev et Eremeï Parnov, Valentina Jouravliova, Ilya Varchavski, Romain Yarov, Vladlen Bakhnov,

 

Robert Magidoff, Russian Science Fiction 1969, 1969, New York University Press

Préface de Robert Magidoff, essai de Vladimir Dmitrevski et Evgueni Brandis, nouvelles de Daniil Granine, Vladlen Bakhnov, Anatoli Dneprov, Guennadi Gor, A. Khlebnikov, Vadim Chefner, Ilya Varchavski, E. Voïkounski et I. Loukodianov, E. Zoubkov et E. Mousline,

 

Parfois, les éditions Macmillan ont fait appel aux Soviétiques eux-même pour diriger des anthologies. Deux sont parues : une sous le nom d'Arkadi et Boris Strougatski, l'autre sous celui du critique Vladimir Gakov :

 

Arkady and Boris Strugatsky (et Roger DeGaris), Aliens, Travelers, and Other Strangers, 1984, Macmillan

nouvelles d'Ilya Varchavski, Vladlen Bakhnov, Vladimir Mikhaïlov, Sever Gansovski, Vladimir Ossinski, Kir Boulytchev, Dmitri Bilenkine, Valeri Tsyganov, M. Krivitch et O. Olguine, et Arkadi et Boris Strougatski

 

Vladimir Gakov, World's Spring, 1981, Macmillan

Préface de Vladimir Gakov, nouvelles de Dmitri Bilenkine, Guenrikh Altov, Viktor Koloupaev, Anatoli Dneprov, Ilya Varchavski, Sever Gansovski, German Maximov, Kir Boulytchev, Andreï Balaboukha, Guennadi Gor, Alexandre Gorbovski, Marietta Tchoudakova, Vladimir Grigorev.

 

Et à côté de cela, il existe de objets particuliers, puisque mis sous le nom d'Isaac Asimov, alors que le bon docteur n'y est pour rien (si ce n'est d'être d'origine russe). Ces anthologies sont en effet des produits des éditions soviétiques elles-mêmes. Si Collier les a publiées en anglais, ce sont les Editions en Langues Etrangères qui les ont fait paraître en France. Elles sont donc l'équivalent de celle mise sous le nom de Jacques Bergier et parue en France chez Robert Laffont :

 

Isaac Asimov, Soviet Science Fiction, 1962 (rééd. 1966, 1971), Collier

Préface d'Isaac Asimov, nouvelles d'Alexandre Beliaev, Arkadi et Boris Strougatski, Alexandre Kazantsev, Gueorgui Gourevitch, Vladimir Savtchenko.

= Le Messager du Cosmos, Editions en Langues Etrangères

 

Isaac Asimov, More Soviet Science Fiction, 1962 (rééd. 1967, 1969, 1972), Collier.

Préface par Isaac Asimov, nouvelles d'Ivan Efremov, Anatoli Dneprov, Victor Saparine, Valentina Jouravleva, Arkadi et Boris Strougatski

= Cor Serpentis, Editions en Langues Etrangères.

 

Enfin les Editions en Langues Etrangères en question ont elles-mêmes produit des anthologies directement en anglais, une par Mir dans les années 70, l'autre par Radouga dans les années 80 :

 

Journey Across Three Worlds: Science-Fiction Stories, 1973, Mir ; rééd. 2000, University Press of the PacificJourney.jpg

Préface de Gueorgui Gourevitch, nouvelles d'Alexandre et Sergueï Abramov, Arkadi et Boris Strougatski, Mikhaïl Emtsev et Eremeï Parnov, Ilya Varchavski, Sever Gansovski, Kir Boulytchev, Arkadi Lvov

 

Tower of Birds, 1989, RadugaTower.jpg

Nouvelles de Viktor Koloupaev, Olga Larionova, Alexandre et Sergueï Abramov, Boris Stern, Kir Boulytchev, Vladislav Ksionjek, Askold Yakoubovski, Vladimir Kantor, Mikhaïl Poukhov, Viatcheslav Rybakov, Sergueï Drougal, Oleg Korabelnikov

 

Fait important : passé les années 80, il n'y eut plus rien. La science-fiction russe n'existe plus. Certes l'anthologie Journey Across Three Worlds est rééditée en 2000, mais il ne s'agit pas de textes inédits. Est-ce le signe d'un replis du monde éditorial anglo-saxon sur lui même ces 20 dernières années, ou bien d'un abandon d'intérêt pour un ancien ennemi ? Toujours est-il qu'à notre connaissance il n'existe pas d'équivalent en anglais de notre propre anthologie Dimension Russie, ce qui ne manque pas de nous étonner...

 

Écrire un commentaire