07/05/2012

Le palmarès du prix Strannik 2012

Le jour même de la remise des prix à l'Eurocon de Zagreb était descerné à Saint-Pétersbourg le prix Strannik ("Pèlerin"), l'un des plus importants de l'ère post-soviétique.

Cette année, ont donc été primés:Roubanov.jpg

Pour la meilleure histoire: Andreï Roubanov, pour Les Dieux des dieux (Боги богов, Ast, 2011), un roman de science-fiction qui semble mêler utopie et space opera. Andreï Roubanov prouve ainsi qu'il est décidément capable de toucher à tous les genres.

Doubinyanskaya.jpgPour le meilleur style: Yana Doubinyanskaya, un auteur déjà remarqué par Boris Strougatski, pour Le Jardin de pierres (Сад камней, Ast, 2011).

Pour l'idée originale: Maria Galina, pour Les Petits ours (Медведки, Eksmo, 2011). Maria Galina, clairement un auteur à suivre, oeuvre plus dans le réalisme magique, et Les Petits ours ne dérogent à cette ligne éditoriale.

Skorenko.jpgPour l'image de l'avenir: Tim Skorenko, pour Lois sur l'application de l'euthanasie (Законы прикладной эвтаназии, Snejnyï Kom, 2011). Nous vous avons déjà parlé de ce jeune auteur brillant, qui livre ici un roman à la fois social et d'aventures, prenant place dans notre 20e et à bord d'une station spatiale du 27e siècle.

Le prix spécial "épée du 'chevalier du fantastique'" est décerné au membre actif du fandom et critique Vladimir Larionov.

Enfin le Grand Prix est décerné à Andreï Stoliarov, pour le roman Nous, le peuple... (Мы, народ...) paru en 2011 dans la revue Neva.

Écrire un commentaire